Georges Ivanovitch Gurdjieff était un maître de danse. A travers ses voyages dans des temples et monastères de l'Orient, il observa que musiques et danses étaient utilisées non seulement comme outil de transformation et d’évolution consciente de l’être humain, mais aussi pour la transmission d’une certaine connaissance. Il créa de nombreuses danses lui-même, réalisant un pont entre le savoir ésotérique de l’Orient et les méthodes scientifiques de l’Occident. Pour celui qui chemine vers la connaissance de soi, des autres et du monde, ces danses sont comme un livre qui recèle certaines lois de l'univers. Pour celui qui les pratique, elles sont aussi une discipline du corps et de l’esprit, un exercice spirituel pour une transformation intérieure.